Search

Président du Ghana meurt inopinément

juillet 24, 2012

Président du Ghana meurt inopinément

     
     
           
     
     
Président du Ghana est mort


Le président John Atta Mills du Ghana a meurt de façon inattendue, une déclaration présidentielle, a déclaré, et un aide a dit que sa mort a eu lieu le mardi après qu'il tomba malade le lundi soir.

La mort du président de la no 2 cacao producteur dans le monde provient des mois avant de se présenter pour sa réélection à la tête du pays ouest-africain qui ont affiché une croissance à deux chiffres en 2011 et a été salué pour sa démocratie forte dans une région turbulente Mills se.

« C'est avec un coeur lourd... que nous annonçons la mort soudaine et prématurée du président de la République du Ghana, » a déclaré une déclaration envoyée à Reuters par le Bureau du président.

Il dit que Mills, 68 ans, est décédé quelques heures après avoir été malade, mais sans autres détails ont été donnés.

Un conseiller présidentiel, qui a demandé de ne pas être nommé, dit le Président s'est plaint de douleurs lundi soir et est décédé au début le mardi après-midi, lorsque son état s'est aggravé.

Mills, qui a supervisé le début de la production de pétrole au Ghana, revint de contrôles médicaux aux États-Unis il y a plusieurs semaines.

La BBC a rapporté que récemment, il souffrait d'un cancer de la gorge.

Un coup de œil à l'histoire récente du Ghana :

Juillet 1960 : Kwame Nkrumah devient président de la République du Ghana, mois après qu'une constitution républicaine est ratifiée par un référendum. Nkrumah est renversé après un coup d'État militaire en février 1966.

Août 1969 : Une nouvelle constitution est ratifiée menant à un transfert du pouvoir au gouvernement civil de Kofi Busia. Busia est écartée au coup d'État en janvier 1972, dirigé par le Colonel Ignatius Acheampong. Général Frederick Akuffo reprend en 1978.

June 1979: Akuffo is deposed in a coup led by Flight Lieutenant Jerry Rawlings. Elections are held and in September Rawlings hands over power to a new president, Hilla Limann. Limann is also overthrown in coup in 1981, again led by Rawlings, after two years of weak economic policies. Rawlings is elected president in November 1992.

June 1994: Leaders of Ghana's warring northern tribes sign a peace accord after fighting erupted in the north in February, pitting landless Konkombas against three allied tribes. Independent sources estimated up to 5,000 people were killed by mid-April.

January 2001: Former opposition leader John Kufuor is sworn in as president after Rawlings served the two elected terms he was allowed.

June 2007: London-based Tullow Oil Plc says it has found up to 600 million barrels of oil offshore.

January 2009: Electoral Commission declares John Atta Mills winner after he defeated Nana Akufo-Addo of the ruling New Patriotic Party in run off presidential elections.

July 2009: Visiting U.S. President Barack Obama assures Africa it will not be sidelined from world affairs and hails democratic Ghana as a model for other African countries.

December 2010: Mills opens the valves in a ceremony at a floating oil platform off the country's Atlantic coast. Initial production of around 120,000 bpd will rank Ghana as sub-Saharan Africa's seventh largest producer.

July 2011: Mills is chosen as ruling National Democratic Congress party's candidate for the 2012 presidential election, defeating Nana Konadu Agyemang-Rawlings, wife of the former president.

Décembre 2011 : Ghana, dit qu'il a exporté 23,50 millions de barils de pétrole brut dans le champ pétrolifère de jubilé dans sa première année de production. Tullow Oil est la société responsable du consortium d'exploitation du champ de Jubilee.

24 Juillet 2012 : Mills meurt au bureau.